Innocuité et effets antimicrobiens de l'argent colloïdal

 

Les propriétés bactéricides de l'argent sont largement connues depuis longtemps. Cependant, les chercheurs n'ont pas trouvé de travaux consacrés à ses propriétés antivirales (excepté sur le virus de la grippe). Or, nous avons nous-mêmes recensé plus de 20 études sur différents virus - il est à noter que certaines de ces études ont été menées après 1991 (année de l'étude ci-jointe).

 

La présente étude est la première d'une série d'enquêtes sur l'activité antivirale des préparations contenant de l'argent colloïdal. La souche LIVP de la variole (SPV) a été choisie comme modèle.

 

La concentration initiale de particules virales était de 6,8 "S i0 BAU / ml (IG) et la finale de 6-10^1 BAU / ml (Ig) pour le collargol et 1-10^3 BAU / ml (ig) pour le protargol. La réduction de la la concentration de particules virales était donc d'environ 11, 000 et 700 fois pour le collargol et le protargol respectivement.

 

 

 

 

  • Facebook
  • Instagram
Logo_Wide_Color_PNG_edited.png