L'argent colloïdal face au candida albicans et au candida glabrata

  

 

Dans cette importante étude de 2011, les chercheurs ont démontré que les nanoparticules d'argent ont non seulement un effet antifongique profond sur deux formes de Candida, mais est également efficace pour détruire les biofilms produits par ces agents pathogènes fongiques.

 

Les biofilms permettent aux pathogènes d'adhérer aux parois cellulaires et aider à les protéger du système immunitaire et des prédateurs naturels produits par le corps humain.

 

Ceci est donc une nouvelle étude importante, car dans de nombreux cas les biofilms

contrecarrent les thérapies modernes axées sur les drogues du fait de leur impossibilité d'arriver jusque l'agent pathogène. L'argent ionique, semble n'avoir aucun problème à passer à travers les biofilms protecteurs des pathogènes.

  • Facebook
  • Instagram
Logo_Wide_Color_PNG_edited.png