Étude de l'effet des ions d'argent sur le cancer du sein

 

Contexte: L'argent colloïdal a été utilisé en tant qu'agent anti-microbien et désinfectant. Cependant, il est rare de trouver des informations sur son potentiel anti-tumoral. Le but de cette étude était de déterminer si l'argent colloïdal avait des effets cytotoxiques sur les cellules MCF-7 du cancer de sein et leur mécanisme dans la mort éventuelle des cellules contaminées.

 

Méthode: Les cellules cancéreuses du sein MCF-7 ont été traitées avec de l'argent colloïdal (à une concentration de 1.75 à 17.5 ng/mL) pendant 5 heures à 37 degrés et une atmosphère à 5% de CO2. La viabilité cellulaire a été évaluée par la méthode d'exclusion au bleu Trypan et le mécanisme de mort cellulaire grâce à la détection de mono-oligonucléosomes en utilisant un kit ELISA et un essai TUNEL.

 

Résultats: Des effets cytotoxiques sur les cellules cancéreuses du sein en fonction de la dose administrée par induction de l'apopthose a montré une DL50 (3,5ng/mL) et LD100 (14ng/mL) (*P<0,05), a diminué de manière significative la LDF (*P<0,05) et augmenté de manière significative la SOD (*p<0,05). Cependant, la production de NO, Gpx, CAT et l'activité anti-oxydante n'ont pas été affectées dans les cellules cancéreuses du sein MCF-7.

 

Conclusion: Les présents résultats ont montré que l'argent colloïdal peut être un agent alternatif potentiel pour le traitement du cancer du sein.

 

 

Pour un dossier complet sur la capacité de l'argent colloïdal à lutter contre le cancer.

 

logo gris bleu 19 nov 2.png