Évaluation de la génotoxicité et autres toxicités de l'argent colloïdal

 

 

Ceci est un résumé d'une étude publiée en 2012 dans la revue nanotoxicologie, dans laquelle les chercheurs ont testé des nanoparticules d'argent pour la génotoxicité, la toxicité aiguë orale et cutanée, l'irritation des yeux et cutanée et la corrosion, ainsi que la sensibilisation de la peau.

 

Dans les tests effectués sur des bactéries et des animaux, les chercheurs ont constaté que les nanoparticules d'argent, à des doses assez élevées, ne provoquent pas de génotoxicité ou de signes anormaux de mortalité.

Il n'y avait pas non plus de toxicité orale ou cutanée. Il n'y avait pas d'irritation cutanée et une extrêmement faible sensibilisation de la peau.

 

La cytotoxicité (toxicité cellulaire) a été observée dans les tests bactériens, ce qui est à prévoir puisque l'argent est un bactéricide connu. Un animal sur 20 testés a montré de faibles signes de niveau de l'érythème (rougeur superficielle de la peau), ce qui incite les chercheurs à classifier les nanoparticules d'argent comme un sensibilisant faible.

 

  • Facebook
  • Instagram
Logo_Wide_Color_PNG_edited.png