L'activité anti-microbienne est propre aux ions d'argent 

 

Dans ce livre blanc publié par l'entreprise "Industrial Biological Services" basée en Angleterre, l'auteur conclut que les ions d'argent ont le principe actif anti-microbien le plus élevé, devant l'argent métallique qui est essentiellement non réactif, et les nano-particules d'argent présentant une activité dépendant de leur taille contre les bactéries et virus. 

 

Le mécanisme de l'argent dépend de plusieurs critères d'après l'auteur: la concentration des ions d'argent présents et la sensibilité des espèces pathogènes à l'argent. Le temps de contact, la température, le pH et la présence d'eau traitée ont également un impact sur le taux et la plage de l'activité anti-microbienne. Il faut noter que le spectre d'activité est très large et le développement de résistance est très faible, notamment dans des situations cliniques.

 

C'est le deuxième rapport qui indique que ce sont les ions d'argent qui ont la plus grande capacité anti-microbienne.

 

  • Facebook
  • Instagram
Logo_Wide_Color_PNG_edited.png