Les nanoparticules d'argent: un nouveau modèle antifongique

 

Dans cette étude de l'École des sciences de la vie et la biotechnologie, au Collège des sciences naturelles de l'Université nationale Kyungpook, de la république de Corée du Sud, des nanoparticules d'argent ont été préparées et testées contre des isolats cliniques de Candida T. mentagrophytes et des agents pathogènes fongiques.

 

Les auteurs de l'étude concluent que l'argent ionique a exhibé des effets antifongiques puissants, probablement via la destruction de l'intégrité de la membrane. D'après les auteurs, cette étude est la première à appliquer du nano-argent avec succès contre les dermatophytes et souches fongiques pathogènes.

 

De plus, le fait que la méthode de préparation de l'argent ionique décrite ici est rentable revêt également d'une importance capitale. Par conséquent, il peut être prévu que Nano-Ag pourrait avoir un potentiel en tant qu'agent anti-infectieux pour les maladies fongiques humaines.

logo gris bleu 19 nov 2.png