L'argent ionique sur nylon : un nouvel agent antimicrobien

 

L'efficacité potentielle d'un nylon imprégné d'argent colloïdal comme agent antimicrobien a été évaluée dans une série d'expériences in vitro. Les résultats indiquent que les ions d'argent du nylon imprégné d'argent colloïdal pénétré par 2 mm d'agar ont tué un montant de 6,9 x 1 exp 7 Pseudomonas aeruginosa, 4,1 x 1 exp 7 Staphylococcus aureus, et 1,4 x 107 Candida albicans par cm2 de tissu après 24 h d'incubation à 37°C.

 

Pour déterminer certaines des limites microbicides du nylon imprégné d'argent colloïdal, la distance entre le tissu imprégné et les microbes a été augmentée. L'augmentation de la hauteur de la solution d'agar recouvrant le tissu imprégné diminue l'effet inhibiteur de la croissance microbienne.

Pour chaque augmentation de la hauteur de la gélose de 2 mm, jusqu'à une hauteur totale de 8 mm du nylon imprégné d'argent colloïdal pour lutter contre la croissance microbienne, la capacité bactéricide a diminué par un facteur de 10. Cette baisse liée à la distance dans la capacité microbicide peut être surmontée en plaçant le tissu d'argent en contact avec la colonne de gélose pendant 24 à 72 h avant la diffusion microbienne.

 

Sur la base de ces expériences, il apparaît que le nylon imprégné d'argent colloïdal est un agent antimicrobien efficace, bien que des travaux doivent être effectués avant qu'il ne soit appliqué cliniquement.

 

 

  • Facebook
  • Instagram
Logo_Wide_Color_PNG_edited.png