Dans cette étude, les auteurs étudient la façon dont les nanoparticules d'argent interagissent avec le système immunitaire, et ont constaté que les nanoparticules d'argent ont fortement inhibé la production de cytokines. Deplus, elles n'ont pas montré d'effets pro-inflammatoires.

 

Selon les auteurs de l'étude, "Il a été démontré in vivo que les nanoparticules d'argent agissent pour diminuer l'inflammation par modulation des cytokines." L'implication étant que des nanoparticules d'argent peuvent  jouer un jour un rôle clé dans la diminution de l'inflammation dans des conditions médicales inflammatoires.

 

Aussi, les auteurs de l'étude ont également constaté que l'application topique de nanoparticules d'argent favorise la cicatrisation des plaies.

 

 

Les nanoparticules d'argent sur le système immunitaire

 

 

 

logo gris bleu 19 nov 2.png