L'ARGENT COLLOÏDAL

 

FACE À LA MALADIE DE LYME

À PROPOS

La maladie de Lyme, la grande imitatrice, comme l'appelle le Dr. Horowitz, fait des ravages dans plus de 60 pays: difficile à diagnostiquer, chronique dans certains cas et les points de vue différents au sein du corps médical vont la rendre encore plus insidieuse qu'elle n'est déjà. Certains traitements comme l'argent colloïdal semblent être prometteurs.

 

En France, les autorités sanitaires estiment que près de 30,000 personnes par an contractent la borréliose de Lyme. Beaucoup de chercheurs et docteurs pensent que le nombre de cas rapportés est sous-évalué. 

C'est par exemple le cas de Viviane Schaller, biologiste à qui on a fermé le laboratoire puisqu'elle ne suivait pas les protocoles établis qui ont été reconnu comme déficients par le haut conseil de la santé public (HCSP) lui-même qui s'est réuni pendant plus d'1 an avec de nombreux experts. D'après les conclusions du HCSP, le test Elisa recommandé par les autorités de santé ne diagnostiquaient qu'1 cas sur 3, tandis ce que le test Western Blot allemand conduit par Mme Schaller montait à 2 sur 3, soit 50% de cas diagnostiqués en plus. D'après la biologiste, plus de 3 millions de Français seraient infectés sans le savoir et seulement 10,000 d'entre eux reçoivent un traitement contre Lyme.

Le traitement de base administré aux patients atteint de Lyme consiste en une antibiothérapie, qui d'après plusieurs études, montre de nombreuses limites. En effet, une partie non négligeable des malades ne réponds pas favorablement aux différentes familles d'antibiotiques, entraînant l'installation de manière chronique de la maladie de Lyme.

 

C'est à ce moment là que de nombreux patients vont abandonner la médecine traditionnelle pour s'essayer à des traitements alternatifs. L'un d'entre eux, surnommé le Tic-Tox à malheureusement été retiré du marché, mais il est possible de s'en procurer en Allemagne.

Un autre traitement est en train de gagner un intérêt croissant auprès des malades, c'est l'argent colloïdal.

 

L'argent colloïdal est une solution aqueuse comprenant de l'eau purifiée et des particules d'argent chargées électriquement (à l'image des médicaments comme Oligostim). L'argent a été utilisé depuis des millénaires pour ses vertus antimicrobiennes (bactéries, virus et fungus). La maladie de Lyme étant d'origine bactérienne, il est donc naturel de se demander si l'argent colloïdal pourrait s'avérer efficace. De plus, très peu, voir aucun effet secondaire n'a été associé à l'utilisation de l'argent colloïdal.

 

01    Le livre du Dr. Farber relatant de sa guérison avec l'argent

Couverture du livre 

“The Micro-Silver Bullet”

Voici donc, sans plus attendre, un extrait de son livre*(1):

 

"En Juillet 1992, je fus mordu par le Deer Tick (Ixodes scapularis) qui, selon le Dr Thomas Craig, travaillant au Département de Microbiologie et parasitologie vétérinaire, porte le Spirochete qui est l'agent causal de la maladie de Lyme.

 

Après que mon diagnostic ait été confirmé par un neurologue, il m’a mis sur un traitement à base de pénicilline par voie orale pendant deux semaines, puis par voie intraveineuse pendant quatre semaines. Les résultats furent minimes et je connu de nombreux effets secondaires, y compris une infection Candida à cause de l'effet destructeur de la pénicilline sur les bonnes bactéries acidophilus présentes dans mon estomac et mon côlon.

 

Comme ce traitement ne fonctionna pas, le neurologue prescrit une céphalosporine appelé Rocephan. Malheureusement, ce traitement n’enregistra pas de meilleurs résultats que celui à base de pénicilline et il eu de nombreux effets secondaires désagréables tout en aggravant mon infection Candida.

 

Ne sachant pas quoi faire, ni où aller, je fus présenté à un certain Dr Joseph Cardot du Colorado. Le Dr Cardot m'a dit que les protéines d'argent ont été utiles contre les spirochètes et me suggéra donc d’en prendre.

 

J'ai donc commencé avec deux cuillères à soupe par jour pendant le premier mois en le mettant d’abord sous la langue pendant une minute, puis en faisant un bain de bouche pendant dix secondes, enchaînant avec des gargarismes et finissant par le déglutir. J’ai fait la même chose durant le deuxième et troisième mois, avec une modification au niveau de la dose puisque je prenais seulement une cuillère à soupe par jour.

Dans les années 90, le Dr Paul Farber est crédité d’avoir promu auprès du grand public les qualités puissantes de l'argent colloïdal contre les infections à levures Candida et la maladie de Lyme.

 

Dans son livre, “The Micro-Silver Bullet”, il va dans les détails au sujet de son combat contre l’infection à levures Candida ainsi que la maladie de Lyme. D’après lui et d’autres docteurs, il aurait était capable de guérir en utilisant des… protéines d’argent !

 

Bien qu’à l’institut Katharos, nous ne préconisions pas les protéines d'argent - principalement parce que les études médicales les plus récentes ont démontré que les particules d'argent libres ont un effet plus important que les particules d'argent liés à une autre substance (ici, les protéines) - l'histoire du docteur Farber offre une vue intéressante des qualités antiseptiques de l’argent.

À la fin des deux premières semaines, sur mes 35 symptômes différents, y compris des douleurs extrêmes, la paralysie, et l'engourdissement, j'ai enregistré environ un soulagement que j'ai quantifié à 25%, et ce, sans effets secondaires. À la fin du premier mois, ce taux s'éleva à 50%. À la fin du deuxième mois, j’étais à environ 75%.

 

Après 3 mois de traitement, j’atteignis les 100%. Étais-je guéri de la maladie de Lyme et de mon infection Candida?

 

D’après l’avis du Dr William Burgdorfer, scientifique émérite qui a découvert que le spirochète était l'agent causal de la maladie de Lyme, et celui du Dr John Parks Trowbridge, un auteur et expert dans le domaine de l'infection à levure Candida, il semblait que j’étais guéri

 

Le Dr Burgdorfer, qui est devenu un ami proche, m’indiqua que le monde ne croirait pas en mes résultats sans documentation scientifique.

 

Il semble qu'il y ait suffisamment de tests conduits dans les universités, et de rapports de praticiens indiquant que les protéines d’argent ne sont pas seulement efficaces sur la maladie de Lyme, mais également sur de nombreux virus, fungus et bactéries.

 

 

Le Dr Farber a continué à mener des recherches scientifiques approfondies sur l'argent colloïdal (sous la forme de protéine d'argent) à l'Université Temple, pour finalement écrire son fameux livre, “The Micro-Silver Bullet”, documenté de ses expériences personnelles et ses études sur les effets antimicrobiens de l’argent.

 

02    Les résultats cliniques ne laissant pas place au doute du Dr. Farbot

Nous reprenons ici les écrit du Dr. Farbot datant d'il y a plus de 20 ans, que nous avons traduit*(2):

"Depuis des années, de nombreux chercheurs ont mis en garde l'établishment médical sur l'utilisation systématique d'antibiotiques. Cette surutilisation pourrait créer un monde post-antibiotique où les infections banales pourraient rapidement dégénérer en maladie mortelle... La bonne nouvelle: les protéines d'argent peuvent être une réponse viable au dilemme auquel nous sommes confrontés. Cela fait 37 ans que je pratique la médecine dans mon cabinet, où j'ai traité tous les types d'infections chez les patients âgés de plus de 90 ans aux enfants en bas âge.

 

Avant de prescrire un traitement, je crois qu'un médecin doit déterminer si le patient peut souffrir des effets néfastes de celui-ci. "D'abord ne pas nuire." Le traitement devrait également offrir la perspective d'aider au rétablissement du patient. Les protéines d'argent répondent aux deux critères.

 

A partir de janvier 1992, j'ai commencé à utiliser une solution d'argent pour les patients atteints d'infections. Le premier patient, une femme, avait contractée une pneumonie virale. Elle a été administrée une cuillère à soupe d'argent. Elle fut déclaré asymptomatique dès le quatrième jour en traitement. Je fus stupéfait. Je pensais que cela avait été une erreur de diagnostic. Depuis cette première expérience, j'ai traité plus de 50 cas de pneumonie virale avec les mêmes résultats positifs. La durée du traitement variait, en raison de l'état du patient et de la gravité de l'infection, entre 4 à 30 jours. Le résultat, cependant, fut toujours positif; en effet, l'infection était guérie.

Le spirochète de la maladie de Lyme (Borrelia burgdorferi) est éliminée en utilisant une thérapie à base de protéines d'argent. J'ai de nombreux dossiers sur des patients atteints de la maladie de Lyme qui ont pris des antibiotiques pour des périodes de trois ans ou plus qui sont devenus asymptomatiques après seulement trois ou quatre semaines de traitement à base de protéines d'argent. En moyenne, il faut compter 3 à 9 mois pour débarrasser le corps de la spirochète. La candidose chronique se produit fréquemment chez les patients atteints de Lyme; ce qui complique le traitement ainsi que sa durée.

 

La maladie de Lyme est beaucoup plus répandue que ce qui est généralement admis. La maladie a été signalée aux États-Unis dans 43 états et dans l'ensemble du Canada. Je pense cependant que les cas signalés de Lyme ne représentent qu'environ 20% du nombre réel de cas de Lyme. La maladie est habituellement diagnostiquée à tort comme la méningite ou comme une "éruption militaire". Une éruption rouge est un symptôme typique de Lyme. Les solutions de protéines d'argent se révèlent être 100% efficace pour se débarrasser du spirochète de Lyme quand ils sont inclus dans le protocole de traitement du patient.

 

La chose importante à propos de la thérapie de protéines d'argent est qu'elle est non toxique. Je n'ai jamais observé d'effets secondaires suite à l'utilisation des protéines d'argent, et pourtant, je l'ai utilisé chez les patients avec toutes sortes d'infections. Dans des cas de maladie avancée, jusque quatre cuillères à soupe par jour ont été administrées, sans effets indésirables observés ou signalés."

 

 

03     Rapport stupéfiant du découvreur de la Borréliose de Lyme travaillant au NIH (National Institute of Health) et indiquant que les résultats préliminaires sur l'argent colloïdal sont prometteurs

Voici le message envoyé par Willy Burgdofer lui-même, indiquant que l'argent colloïdal a détruit TOUTES les spirochètes de Lyme à des dosages d'argent variant de 15 à 1500 PPM en 24H.

 

Il faut rappeler que ce scientifique n'est pas n'importe qui: Willy Burgdorfer est un bactériologiste américain, ayant découvert le germe responsable de la maladie de Lyme. Le germe a été nommé Borrelia burgdorferi en son honneur.

 

Sans plus attendre, voici son message écrit en 1995 que nous avons traduit :

 

"Cher Monsieur,

 

Ceci est pour vous informer que nous avons reçu un échantillon (12 ml) de votre argent colloïdal (1500 ppm) et avons évalué son efficacité dans une étude pilote préliminaire contre le spirochète de la maladie Lyme, la Borrelia burgdorferi (B31) et contre l'agent de la fièvre récurrente, le B. hermsii (HS-1) *.

 

Dans les deux essais, les spirochètes cultivées ont été traitées avec des solutions d'argent colloïdal concentrées à 15 et 150 ppm. Après 24 heures, aucune des cultures traitées contenait de spirochètes vivants. Peu de spirochètes, tous morts, ont été observés à 48 heures.

 

Des études complémentaires in vitro et in vivo sont en cours et les résultats seront signalées une fois disponibles."

 

04    Le protocole du Dr. Berg inclue l'argent colloïdal pour vaincre la maladie de Lyme

Plus récemment, le Dr. Berg, comme de nombreux autres médecins, contracta la maladie de Lyme. Il indique qu'il n'a pas été piqué par un tique, qui est, officiellement l'unique vecteur de transmission de la maladie de Lyme. Cependant, de nombreuses études montrent qu'il existe d'autres moyens de contracter Lyme, l'érythème circulant (suite à la piqûre de tique) apparaissant dans 30% des cas seulement*(3).  Généralement contractée par une morsure de tique, de nouvelles études montrent qu'il est aussi possible de la contracter via un moustique, une araignée, une morsure de

mouche*(4), par l'intermédiaire de l'utérus de la mère à l'enfant *(5), ou via des rapports sexuels non protégés*(6).

 

Parmi les différents produits qui ont contribué à son rétablissement, il cite: l'argent colloïdal, les oignons, l'ail, l'extrait de feuille d'olive et la chlorella. Il prenait l'ail sous forme de pilules et suivi ce traitement pendant 8 semaines. Le protocole a entraîné la rémission complète de la maladie de Lyme.

 

05    La solution potente ionico-colloïdale de l'Institut Katharos

 

Nous nous sommes penchés pendant plus d'un an sur l'argent colloïdal pour obtenir une solution extrêmement pure et ultra concentrée via la méthode électrolytique (méthode permettant de produire une solution de meilleure qualité).

 

Après de nombreux tests, nous avons finalement réussi à produire un argent ionico-colloïdal à 40 PPM - une première via électrolyse (les autres argents colloïdaux au dessus de cette concentration sont obtenus chimiquement).

 

La solution est ionico-colloïdal (comme tous les argent dit colloïdaux d'ailleurs) puisqu'elle contient deux formes d'argent : l'argent ionique (dissous dans l'eau) et l'argent colloïdal (particules en suspension dans l'eau). Or, il se trouve que ce sont les ions d'argent qui ont une plus grande efficacité antimicrobienne.

MAIL

 

 

 

CONTACT

Institut Katharos

59 bd de la République

Aix-en-provence - 13100

FRANCE

0 805 38 43 43

ACHETER

 

 

 

 

Un spray de 100 ml  contenant  de l’argent colloïdal d’une grande pureté.
                                
En savoir plus >

Solution d’argent colloïdal 100% naturelle. Recharge 500 ml.
                                 En savoir plus >

L’argent colloïdal n’a plus de secrets pour vous ! Voici le format 1L à prix compétitif.
                                 En savoir plus >

Contactez-nous à contact@institut-katharos.com pour connaître nos conditions.