Les parents, toujours aussi peu informés sur les antibiotiques

 

 

À PROPOS

Cela fait un moment que les autorités sanitaires des divers pays occidentaux l'ont remarqué: la résistance bactérienne se renforce. De nombreux critères peuvent expliquer ce danger grandissant: abus d'antibiotiques, antibiotiques animaliers mais également un manque de connaissance sur l'efficacité de ceux-ci des patients et docteurs.

 

C'est une énième étude publiée dans le journal de Pédiatrie montre à nouveau, de profondes méconaissance sur l'administration à bon escient des antibiotiques. Il est a noter que les parents sont de moins en moins ignorants depuis que les enquêtes ont vu le jour.

 

 

Une méconnaissance importante des parents sur l'usage des antibiotiques

 

Les autorités sanitaires ont prévenu à plusieurs reprises à propos de la menace posée par la sur-utilisation des antibiotiques: le problème est que ce message n'a pas été entendu par de nombreux parents.

 

Une étude publiée lundi dans la revue Pediatrics a constaté que de nombreux parents ne savent toujours pas que les antibiotiques ne sont presque jamais efficace contre la bronchite aiguë, l'écoulement nasal, le rhume et la grippe. Ils sont cependant efficaces pour une angine streptococcique, n'importe quelle infection bactérienne, et sont souvent efficaces contre l'otite moyenne, une maladie courante durant l'enfance.

 

L'étude a interrogé les parents ayant des enfants de moins de 6 ans. Environ 350 d'entre eux ont utilisé Medicaid (assurance gouvernementale pour les foyers à faible revenu); les autres ont été assurés via une assurance commerciale. Chaque groupe a été interrogé sur l'efficacité des antibiotiques pour certaines maladies courantes de l'enfance. Les chercheurs ont comparé leurs réponses avec une étude précédente  (effectuée en 2000) pour suivre les changements en matière de sensibilisation.

Une ignorance partagée inégalement en fonction du niveau de revenu et du niveau d'étude

 

Le manque de connaissances était la plus répandue chez les parents bénéficiant de Medicaid, le programme de soins de santé du gouvernement fédéral pour les individus et les familles à faible revenu. L'étude a également révélé que les parents Medicaid assurés étaient plus susceptibles de demander des antibiotiques inutiles.

 

L'étude montre que les efforts pour éduquer le public sur l'utilisation des antibiotiques et la menace de la résistance aux antibiotiques ne sont pas atteint chez les personnes qui ont le plus besoin, a déclaré le Dr Louise Vaz, spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques à l'Hôpital des enfants de Doernbecher.

 

Les chercheurs ont constaté qu'Il y avait une certaine amélioration, en particulier chez les parents dans les groupes à revenu élevé. Un plus grand nombre de parents dans le groupe Medicaid en 2013 étaient également conscients que les antibiotiques ne sont pas utiles pour traiter un écoulement nasal. Mais  un changement minime dans la compréhension à propos de la toux et la bronchite ont été notés.

 

Il faut noter que la plupart des antibiotiques sont utilisés dans l'élevage. Mais les médecins sont aussi à blâmer pour la surutilisation.

L'argent colloïdal, un antibiotique naturel, encore peu utilisé par rapport à son potentiel bactéricide

 

Il est important de souligner que la plupart des maladies qui vont se manifester chez les enfants est du à un système immunitaire déficient, le meilleur moyen de renforcer les défenses naturelles de l'organisme étant à travers l'alimentation. En effet, l'alimentation de type occidentale est très acide (PH sous la barre de 7), ce qui va solliciter le système immunitaire pour équilibrer le PH et le rendre moins disponible pour lutter contre les infections pathogènes.

 

Il se trouve que l'américain moyen consommait il y a 100 ans entre 50 et 100 microgrammes d'argent - aujourd'hui la barre est sous les 10 microgrammes! Or nous savons grâce à de nombreux travaux que le niveau d'argent dans l'organisme va être inversement proportionnel à la maladie.

 

L'argent colloïdal, forme avancée et efficace de l'argent, va permettre de lutter contre les différentes infections d'origine bactériennes, virales ou fongiques. Il peut en cela, s'avérer un alternative intéressante dans la lutte contre les bactéries résistantes.

 

SOURCES

01. Étude montrant le manque de connaissance des parents sur les antibiotiques:

http://pediatrics.aappublications.org/content/108/4/845.abstract?sid=686b8f4e-ba6c-4605-afce-10d070369b56

MAIL

 

 

 

CONTACT

Institut Katharos

59 bd de la République

Aix-en-provence - 13100

FRANCE

0 805 38 43 43

ACHETER

 

 

 

 

Un spray de 100 ml  contenant  de l’argent colloïdal d’une grande pureté.
                                
En savoir plus >

Solution d’argent colloïdal 100% naturelle. Recharge 500 ml.
                                 En savoir plus >

L’argent colloïdal n’a plus de secrets pour vous ! Voici le format 1L à prix compétitif.
                                 En savoir plus >

Contactez-nous à contact@institut-katharos.com pour connaître nos conditions.